Quels sont les dangers en Chine ?

Lorsque l’on part à l’étranger et que l’on se pose la question d’éventuels dangers, on a tendance à synthétiser sa pensée en se limitant au danger terroriste ou à la petite délinquance. En réalité, le danger d’un voyage peut prendre de nombreuses formes. Surtout, ces dangers n’en sont généralement pas lorsque l’on est informé de la situation et que l’on peut donc simplement prendre ses précautions. Vous trouverez donc ici un aperçu des dangers Chine et comment faire en sorte que votre voyage se passe à merveille.

Sachez que le site de référence concernant les risques de dangers à l’étranger est tenu par le site du gouvernement France Diplomatie. Vous aurez là les informations officielles, en particulier sur les risques d’attentat ou d’enlèvement pour les pays concernés. D’autres in formations pourront vous être utiles, notamment pour un voyage en Chine où le risque d’attentat n’est pas significatif.

Les dangers de la nature

 

 

Les dangers voyage Chine peuvent prendre la forme de catastrophes naturelles. S’il y a bien entendu une part d’imprévisibilité dans ces événements, il y a quand même de nombreuses façons de s’en protéger un maximum et donc de vivre sereinement son voyage. Le premier risque concerne les tremblements de terre qui sont assez fréquents dans cette région du globe. Il y a des régions comme celle de Pékin qui est particulièrement touchée. Vous trouverez la liste sur le site France Diplomatie la liste complète des régions les plus à risque. Néanmoins, puisque le potentiel danger est partout en Chine, il est bon de connaître quelques réflexes comme celle d’avoir toujours près de soi un bagage avec une copie de vos papiers, des couvertures de survie, des aliments secs, de l’eau. Il est bon aussi d’apprendre à repérer les endroits les plus sûrs d’un logement comme le dessous d’une table, l’encadrement d’une porte, les murs de soutènement. Ils sont les endroits qui ont le moins de chance de s’écrouler si le séisme est d’importance.

Les typhons, de violents épisodes mélangeant des pluies torrentielles et vents violents sont une source de danger connue lors d’un voyage en Chine. Il faut savoir qu’on les rencontre le plus fréquemment sur la partie sud de la côte du pays, autour de Canton, Hong Kong ou Macao. Pour s’en prémunir, on peut exemple éviter au maximum cette zone durant la période d’activité des typhons, c’est-à-dire entre mai et octobre où l’on en dénombre en moyenne 10. Cela en fait tout de même 1 toutes les 3 semaines. Si vous vous retrouvez dans une ville qui risque d’être touchée par un typhon, il faut là aussi connaître quelques gestes d’urgence. Tout d’abord, dès que le vent se lève, il faut s’éloigner de toutes les ouvertures de votre logement, une pièce sans fenêtre étant l’idéal. Il faut aussi couper l’électricité et toute flamme comme celle d’une cheminée. Là encore avoir avec soin un sac de secours avec trousse de soin, batterie de rechange, lampe torche, médicaments et vivres peut être un atout.

Le risque sécuritaire

Où que l’on aille dans le monde, le risque sécuritaire n’est pas à exclure. On n’est jamais à l’abri d’un geste terroriste, d’une attaque ou autre événement de ce type. Il y a cependant des régions bien plus propices à ces épisodes que d’autre. En l’occurrence, le terrorisme ne fait pas partie des dangers lors d’un voyage en Chine. En effet, seule la région du Xinjiang, province autonome assez désertique proche de la Mongolie, connaît quelques risques de terrorisme en raison des tensions locales. Mais particulièrement rares sont les touristes à s’y rendre.

Sur le plan sécuritaire, c’est la petite délinquance propre à la présence de touristes étrangers que vous aurez peut-être à subir. Elle se présente sous deux formes. Tout d’abord, il y a le vol du fait de pickpockets qui vont simplement essayer de dérober votre sac ou votre portefeuille. C’est assez commun à toutes les grandes villes du monde ou à tous les endroits fréquentés par les touristes. Il y a une autre technique, assez en vogue, qui consiste à vous inviter dans un restaurant ou dans un bar, invités par un jeune qui serait étudiant dans votre langue. Évidemment, c’est à vous de payer le repas, et dans des tarifs qui sont tout simplement de l’extorsion.

Le risque sanitaire

 

 

Le risque sanitaire existe dès lors que l’on visite des pays lointains ou des pays dont le climat est différent du sien. Le corps n’est pas habitué aux maladies et infections qui se véhiculent par le biais, notamment, de l’humidité de l’air. C’est pour cela que chaque voyage demande son lot de vaccinations ou rappels de vaccin, la Chine n’en est pas exclue. Tout d’abord, il faut être à jour des vaccins du calendrier vaccinal. Ensuite, il faut garder à l’esprit que c’est votre médecin traitant qui est votre référent en matière de vaccination en fonction de votre possible exposition à des dangers et par rapport à votre historique médical. Pour la Chine en particulier, on conseille la vaccination contre les hépatites A et B, la rage, l’encéphalite japonaise et la fièvre typhoïde. Ces vaccins ne sont pas obligatoires pour entrer sur le territoire, il s’agit donc de conseils donnés par l’Institut Pasteur qui peut servir de référence dans le domaine de la vaccination à l’étranger.

Parmi les dangers Chine sanitaire, on pense aussi à la dengue, qui se transmet par les moustiques et dont la virulence est forte ces dernières années en Chine. La meilleure protection reste encore de se couvrir le corps dans les zones potentiellement infestées de moustiques (à proximité d’un point d’eau par exemple). Un bon anti moustique, que vous aurez apporté dans vos valises pour vous assurer de son efficacité et de votre tolérance au produit) sera indispensable.

N’importe quel pays représente une source potentielle de dangers. Mais dès lors que l’on est informé et que l’on prend des précautions, basiques pour certaines, afin de s’en prémunir, il n’y a plus lieu de s’inquiéter. Il reste alors à profiter pleinement de son séjour.