L’histoire et la langue chinoise

Destination touristique très adulée par de nombreux touristes, la Chine est un pays où se côtoient le mandarin et le cantonais. Si vous avez été toujours attiré par le chinois, un voyage en Chine vous permettra de réaliser un bain linguistique. Vous pourrez côtoyer les autochtones et apprendre quelques mots ou quelques phrases en chinois. Si vous vous débrouillez déjà dans ce dialecte, ce voyage serait parfait pour perfectionner votre diction.

La langue chinoise ancienne

 

 

Le dialecte chinois est le seul grand dispositif d’écriture qui a connu une évolution pictographique sans interruption et qui est toujours d’actualité aujourd’hui. Le chinois archaïque ou ancien est la forme la plus traditionnelle de la langue en chine.

En effet, ce dialecte est considéré comme l’ancêtre des langues qui sont actuellement parlées en Chine telles que le cantonais ou le tibétain. Si vous êtes un amoureux des langues, vous serez servi en effectuant un voyage au pays du soleil levant. Cette langue se retrouve sur la carapace de nombreuses tortues, mais aussi sur des os d’animaux datant de plus de 1000 ans avant J.C., soit pendant la fin de la souveraineté de la dynastie des Chang. La plupart des caractères d’écriture qui composent ce dialecte sont appelés les phonogrammes. En d’autres termes, leur lecture est semblable à celle des rébus, tout comme cela se fait avec les hiéroglyphes égyptiens. Vous pourrez donc découvrir ces écritures ancestrales en vous rendant dans l’un des nombreux musées présents dans le pays. Vous y découvrirez une très enrichissante histoire de la Chine.

La prolifération des écritures en chinois ancien pendant la royauté des Zhou a eu un grand impact sur la littérature traditionnelle chinoise et sur les œuvres qui la composent. Des lettres de noblesse vieilles de plusieurs millénaires sont préservées jusqu’à ce jour. L’histoire des dynasties est donc soigneusement conservée. Un voyage en terre chinoise vous permettra de découvrir les histoires des différents rois ayant marqué l’évolution du pays, mais aussi de tous les intrépides guerriers qui ont bâti cette nation.

L’histoire du mandarin classique

Le mandarin n’est pas  un dialecte qui se parle uniquement en Chine. Appartenant à la famille sino-tibétaine, cette langue est composée de différentes variétés linguistiques. Il s’agit d’un descendant direct du chinois ancien. Afin de bien cerner cette langue en chine, il est préférable de la classer en deux catégories :

 

  • celle utilisée par les peuples du centre-nord et de l’ouest et qui se rapproche plus du mandarin classique,

 

  • celle parlée au sud-est et qui englobe plusieurs dialectes chinois tels que le min, le wu et le cantonais.

 

La langue en Chine est divisée en un grand nombre de langues. Cependant, le mandarin est le dialecte le plus parlé depuis l’avènement de la République populaire de Chine. Ainsi, dans les domaines tels que l’éducation, les médias ou l’administration, le mandarin est présent. Il trouve son origine dans les diverses langues les plus parlées dans les villes du Nord avec pour principale base la province de Pékin.

Le mandarin fut attribué à la langue chinoise par des visiteurs européens en expédition. Il fut découvert à l’échelle nationale dans l’ouvrage de rimes qui a été rédigé sous le règne des Yuan au XIIIème et au XIVème siècle. C’est cet ouvrage qui a marqué la transition de l’histoire des  dialectes dans le pays du soleil levant. Au XXème siècle, plus précisément en 1956, le mandarin s’est imposé face aux autres dialectes locaux anciens qui durent céder la place à cette langue moderne et adoptée par tous.

Aujourd’hui, il s’agit du dialecte le plus utilisé en Chine puisqu’il représente la langue maternelle de plus de 70% de la population chinoise. Le mandarin représente le développement économique de la Chine et est devenu incontournable dans les échanges commerciaux avec le pays. Notamment parce qu’il s’agit de la première langue parlée au monde. Un voyage dans le pays du dragon pendant vos congés serait très bénéfique, car cela vous permettrait de vous familiariser avec cette langue merveilleuse et très utilisée dans le monde.

 

La genèse du cantonais

 

Les informations renseignant sur l’origine du cantonais sont assez rares. Selon quelques recherches, cette langue se serait formée après l’effondrement de la dynastie Han au IIIe siècle apr. J.-C.  Toutefois, selon d’autres sources, cette langue découlerait directement du chinois ancien.

Le terme cantonais est tiré du mot canton, qui est un terme européen pour désigner Guangzhou, la capitale de Guangdong. Cette ville est considérée comme le temple du cantonais. Toutefois, après des années de médiatisation, la maison-mère du cantonais s’est déplacée dans la ville de Hong-Kong, dominée autrefois par les anglais.

Le cantonais est fortement politisé, car il s’agit d’une langue principalement orale et considérée comme une version erronée du mandarin. C’est la raison pour laquelle ce dialecte est assez rejeté par une partie de la population afin de permettre au mandarin de s’étendre totalement. C’est la raison pour laquelle malgré le fait qu’il soit considéré comme le dialecte principal dans la province du Guangdong et dans les villes de Hong-Kong et Macao, le cantonais est mis en compétition avec le mandarin dans les établissements scolaires et au niveau des populations. Cette situation ne permet donc pas l’épanouissement effectif de la langue.

L’une des raisons pour lesquelles le cantonais est menacé est la migration de plusieurs habitants du Guangdong, de Hong-Kong et de Macao vers les pays tels que la Malaisie, le Vietnam et l’Amérique du Nord. Ce déplacement est dû à la relation étroite développée entre les Cantonais et les pays occidentaux à cause du commerce et du colonialisme.

 

Histoire de la Chine

 

 

Il est assez délicat de condenser toute l’histoire chinoise en quelques phrases. L’histoire chine est tellement riche et intéressante que la raconter devrait se faire sur des pages. Toutefois, il est possible d’annoncer les couleurs en parlant de plusieurs évènements très importants qui ont marqué l’histoire du pays. Un voyage en Chine est la meilleure façon pour avoir toutes les informations détaillées de la merveilleuse histoire chinoise.

Les dynasties constituent le point de départ de cette histoire exceptionnelle. Elles étaient présentes sur le territoire chinois depuis le néolithique. Xia, Shang et Zhou étaient les premières dynasties organisées dans le centre du pays du dragon. Cependant, la dynastie Qin fut la première à rassembler le pays dès sa construction par Shi Huang en 221 avant l’avènement de J.C. Plusieurs dynasties se sont succédé à la tête du pays avec des périodes troubles ou calmes.

En 1912, la République fut proclamée par Sun Ya Tsen et Puyi, qui fut le dernier empereur à abdiquer. Ensuite, le pays connaît une période sombre au niveau politique et économique, à cause d’une nouvelle proclamation de la monarchie en 1915. L’ordre fut rétabli en 1925 par Tchang Kaï Chek. Mao Zedong proclame une République soviétique chinoise en 1931 et devient président du pays en 1949. Le 1er octobre 1949, il proclame la République Populaire de Chine. Cependant, en 1950, le pays connaîtra une grande famine causée par une politique de modernisation mal pilotée. Cette famine entraînera 15 à 30 millions de morts. Mais la situation se rétablit en 1978 grâce à Deng Xiaoping qui adopte une politique d’économie socialiste. Ainsi, en 2002, la Chine a une place à l’OMC grâce à une croissance économique impressionnante.