Comment se déplacer en Chine ?

La Chine est un vaste territoire qui laisse rêver grâce à la richesse de sa culture et de ses traditions. Entre tradition et modernité, la Chine vous séduira par sa diversité et son multiculturalisme. Néanmoins pour partir à la découverte de ce vaste étendu de terre qu’est la Chine, il vous faudra nécessairement vous déplacer dans les différentes grandes villes du pays. Mais comment faire ? Telle est la question que vous pourriez vous poser afin de préparer votre voyage en Chine. Heureusement, la Chine vous permet de choisir avec aisance votre moyen de locomotion, bien qu’il fai

lle toutefois connaître quelques rudiments pour vous déplacer convenablement en Chine.

 

Les moyens de locomotion urbains

 

 

Se déplacer en Chine est un véritable parcours du combattant pour les touristes. Pourtant ce ne sont pas les moyens qui manquent, mais le problème réside dans le manque de compréhension des différentes signalisations afin de vous orienter facilement. En effet, en Chine, la majorité des signalisations sont majoritairement en chinois, ce qui peut handicaper les touristes. Par conséquent, le meilleur moyen de ne pas vous perdre est de toujours avoir un guide avec vous. Une fois ce problème de la langue réglée, la Chine propose une diversité de moyen de locomotion que vous pourrez emprunter facilement afin de vous déplacer aisément en ville. Le métro est le moyen le plus simple de se déplacer et parcourir les meilleurs lieux touristiques des différentes villes. Pour les plus sportifs, vous pourrez également choisir de vous déplacer en vélo pour à la fois limiter votre pollution tout en vous octroyant une séance de sport. Les autobus sont également  un excellent moyen de locomotion pour partir à la découverte de la ville bien que cela vous demandera de connaître les arrêts de bus et le bon trajet. Si vous ne désirez pas vous mêler avec la population et utiliser les transports en commun, vous pouvez toujours faire appel à un taxi. Toutefois, d’une part veillez à ne pas prendre un taxi sur le bord de la route au risque de vous faire arnaquer. Choisissez de recourir à des bureaux de taxi qui vous permettront d’appeler des taxis de confiance. À noter toutefois que lorsque vous prenez le taxi, il vous faudra indiquer l’adresse de votre destination en chinois, sans quoi le chauffeur ne pourra pas vous comprendre. Enfin, vous avez également la possibilité de recourir à la location de voiture. Mais il faut savoir que vous ne pourrez pas conduire en Chine bien que vous aillez un permis international, car celui-ci n’est pas valide dans le pays. Par conséquent si vous pensez louer une voiture pour vos déplacements, n’oubliez pas de prendre une voiture avec chauffeur.  Peu importe votre moyen de locomotion de prédilection, les grandes villes chinoises vous proposeront toujours un large choix de moyens pour vous déplacer. Il faudra néanmoins noter que la circulation en Chine et notamment dans les grandes villes est très dense. Vous aurez par conséquent plus d’avantages à recourir aux transports en commun qui vous reviendra moins cher et vous fera gagner du temps dans certains cas.

Les moyens de déplacement dans le pays

 

 

Les transports en Chine ne manquent pas et vous permettront de partir à la découverte de ce vaste pays asiatique. Si les Chine transport dans les villes sont plutôt communs, les voyages de longues durées nécessitent une préparation plus ou moins longue. En effet, en raison des longues distances qui peuvent séparer les différentes villes chinoises, il est parfois plus avantageux de prendre un billet d’avion pour vous déplacer dans le pays. D’ailleurs l’avion fait partie du transport Chine le moins cher et le plus rapide. D’autant plus que les billets d’avion pour des vols nationaux sont généralement abordables et peuvent se réserver rapidement. Si le trajet aérien ne vous convient pas, vous avez la possibilité de voyager en autobus afin de vous fondre dans la masse populaire et vivre une expérience inédite avec le peuple. À noter toutefois que les signalisations et autres indications votre chemin seront essentiellement en chinois, veillez ainsi à toujours être accompagné d’une personne capable de vous traduire ces signalisations. Aussi, il faut savoir que bien que la Chine soit une puissance économique et un pays en phase de se développer, il n’en reste pas moins que les infrastructures routières sont minimes. En effet, en Chine les réseaux routiers sont moins développés au profit des réseaux ferroviaires qui sont plus larges et relient l’ensemble du pays. Ainsi, le meilleur choix pour vous déplacer librement dans le pays reste de choisir le transport ferroviaire.  Le train est le moyen de transport terrestre le moins cher pour vous déplacer entre les différentes villes chinoises. Toutefois pour bénéficier de ce moyen de transport, vous devrez réserver un billet de train auprès du bureau des trains au moins 20 jours avant votre trajet. D’ailleurs vous pourrez réserver vos billets de train en ligne et vous éviter les mauvaises surprises. Aussi, vous devrez savoir que la majorité du personnel ferroviaire ne parle pas l’anglais, il vous faudra par conséquent toujours être accompagné d’une personne qui pourra vous servir d’interlocuteur, sans oublier que les différentes signalisations dans les gares sont en chinois.  Plus économique, plus immersif, mais aussi moins contraignant, le transport ferroviaire est le moyen de locomotion à privilégier lors de vos déplacements sur un long trajet pour découvrir les richesses du paysage, mais aussi de la culture chinoise. Plus sûr et très démocratisé, le transport en train vous permettra même de partir au-delà du pays, car les réseaux ferroviaires chinois peuvent même vous conduire en Russie.

 

Ce qu’il faut savoir sur les moyens de déplacement en Chine

 

Se déplacer en Chine est plus ou moins facile en raison de la modernité et du large choix de moyen de locomotion présent dans tout le pays. Bien que l’avion et le train soient les moyens de locomotions les plus pratiques pour les longs trajets. En effet, le réseau ferroviaire chinois est le plus développé et vous permettra de rejoindre la majorité des villes chinoises à l’exception du Tibet qui ne possèdent aucune voie ferroviaire. Si en ville les transports en commun  sont à privilégier, il faut savoir que seules quelques villes possèdent le métro. Aussi pour acheter un ticket d’autobus ou de transport en commun, il vous faudra le faire à l’avance au risque de vous faire surprendre. À noter également que lorsque vous attendez le transport en commun, vous devrez suivre la file d’attente, au risque d’être mal vu ou de manquer de respect aux autres personnes. Aussi, lors des jours fériés et grandes fêtes, pensez à faire vos réservations plus tôt, car généralement, les transports sont engorgés durant ces périodes en raison de la forte demande. Ainsi, si vous avez à vous déplacer en Chine lors des jours fériés, pensez à organiser votre voyage avec une longueur d’avance. En ce qui concerne les trains et les vols nationaux, il est fréquent que certains vols soient annulés ou reportés en raison de problèmes climatiques. Ainsi, pensez à vérifier l’état de votre vol avant de partir à l’aéroport afin de vous éviter de mauvaises surprises. Pour ce qui est des déplacements en ville, les taxis seront votre plus grand allié. Attention toutefois, certains chauffeurs de taxi pourraient vous surfacturer la prestation en sachant que vous êtes un touriste. Ainsi, pour vous éviter toute arnaque, pensez à réserver votre taxi auprès du bureau des taxis. Cela vous permettra d’avoir un prix juste et vous permettra peut-être d’avoir un chauffeur qui parle anglais. Aussi lors de vos déplacements et notamment lorsque vous prenez le taxi, pensez à toujours écrire l’adresse de votre destination sur un papier, car la majorité des taxis ne connaissent pas toujours sur les bouts des doigts les adresses dans la ville.

C’est décidé, votre prochain voyage se fera en Chine. Hong Kong, Macao, la muraille, Tiananmen, et des dizaines d’autres noms résonnent à votre esprit et la seule façon d’assouvir votre curiosité est de vous rendre dans ce pays à la fois si lointain et si fascinant à découvrir. Mais avant tout, il va justement falloir vous y rendre. Préparer votre voyage doit donc faire partie de vos priorités pour bien réussir ensuite votre voyage.

De l’Occident à l’Orient, un long vol

 

 

Avant de se rendre en Chine, il faut déjà prendre en considération le trajet entre la France et votre destination. La liaison aérienne la plus dense, bien que de nombreuses villes soient desservies depuis les grands aéroports français, est bien entendu Paris Pékin. Vous partiez ici de l’aéroport Charles de Gaulle et atterrirez à l’aéroport international de Pékin, l’un des plus gros aéroports du monde, fréquenté par environ 80 millions de voyageurs chaque année. Pour se donner un ordre de grandeur, il est situé à 25 km de la place Tiananmen, le cœur de la capitale, cœur que vous rejoindrez très rapidement avec les nombreuses offres de transport public ou privé. En terme de temps de vol, il faut compter environ 9h30 de vol vers Pékin depuis Paris. Si vous choisissez Shanghai, la plus grande ville du pays, vous ferez un vol de 11h30, même constat pour Canton, une des autres grandes villes touristiques de la Chine.

Préparez votre vol

Pour que tout se passe bien une fois arrivé à l’aéroport, vous devez d’abord vous inquiéter de deux questions, vos papiers et vos divertissements en vol. Tout d’abord, concernant les démarches administratives, vous aurez bien entendu vos billets, mais aussi votre passeport valable encore 6 mois après la date de votre retour. Vous vous serez aussi acquitté au préalable de l’achat de votre visa auprès du bureau chinois chargé des visas et installé à Paris. Concernant le vol lui-même, il faut prendre le temps de le préparer. Vous allez être 10 heures en vol et selon la compagnie choisie, le temps peut paraître long. En faisant le choix d’une grande compagnie comme Air China, KLM ou Air France, vous prendrez vraisemblablement placé dans un avion bien équipé quant au système de divertissement en vol avec films, musique et séries accessibles sur votre écran. En faisant le choix d’une compagnie moins cotée, mais parfois plus abordable, vous n’aurez pas tous ces divertissements accessibles. Pensez donc à avoir une tablette ou un smartphone chargé avec vous, de la lecture comme un roman ou quelques magazines pour vous faire passer le temps.

Une question de fuseau horaire

 

 

Avec une dizaine d’heures de vol, il va falloir prendre en charge le jet-lag à votre arrivée en Chine. Il faut savoir pour cela que le pays est situé sur le fuseau UTC +2 tandis que la France est au fuseau UTC +1 ou +2 en fonction de la saison. C’est ainsi qu’en été, le décalage est de +6 heures. Ainsi, à 10 h 00 à Paris, il est déjà 16h00 à Pékin. La particularité presque unique de la Chine est que le pays se trouve sur un seul et unique fuseau horaire. D’est en ouest, 5 fuseaux parcourent le pays qui a décidé cependant d’unifier l’heure nationale dans les années 50. Pour le touriste voyageant au travers de toute la Chine, c’est une formule assez simple qui lui permet de ne pas connaître de changement d’heure intempestif. Toutefois, l’heure étant basée sur le créneau de Pékin, on peut connaître des situations quelque peu surprenantes avec des journées qui commencent en décalage par rapport au lever et coucher du soleil.

La délicate question des billets d’avion

Vous vous demandez comment partir en Chine ? Il est bon de savoir que de nombreuses compagnies opèrent depuis la France des vols directs à destination des grandes villes, à commencer par Pékin et Shanghai. Parmi ces compagnies, on peut citer Air France, KLM, Air China qui permettent de partir en Chine dans les meilleures conditions. En faisant jouer les tarifs, on peut prendre des vols avec escales faisant alors intervenir généralement une compagnie occidentale puis une compagnie spécialisée dans l’Asie centrale comme des compagnies russes ou nationales. Si vous avez le choix en terme de compagnie, vous l’avez aussi en terme de tarif. Il faut savoir que l’on peut trouver un aller et retour, avec une compagnie comme Air France, pour 500 euros en vol sec. Il faut toutefois y ajouter des options comme le choix du siège, le repas ou un éventuel bagage supplémentaire, ce qui peut porter la facture à 600 euros pour un aller et retour. Il faut cependant noter que le tarif peut varier, et à la hausse par rapport à cette estimation, en fonction de la période choisie. De nombreuses compagnies plus confidentielles permettent aussi de partir pour Pékin à des tarifs encore légèrement inférieurs. Mais vous prendrez le soin de tenir compte des frais cachés, de l’escale autonome, des heures d’attente à l’aéroport ou encore de l’aéroport d’arrivée qui peut se situer plus loin de la ville que l’aéroport international. Néanmoins, n’hésitez pas à faire jouer la concurrence entre les divers vols et vos dates de voyage, le nombre de vols quotidiens vers la Chine étant très élevé, cela vous laisse une belle marge de manœuvre pour réduire vos frais de voyage et donc mieux profiter de la vie sur place.

Bien préparer votre arrivée

Si répondre à comment se rendre en Chine est facile, il ne faut pas manquer toutefois de préparer ses premières heures sur place. La fatigue du vol et le décalage horaire risquent de vous fatiguer, et à cela va s’ajouter le dépaysement le plus absolument s’il s’agit de votre premier voyage. Il est donc bon de préparer, avant de partir, votre sacoche pour être prêt à votre arrivée. Vous y mettrez un petit lexique français anglais et chinois afin de vous faire comprendre en cas de besoin. Vous aurez commandé au préalable une carte sim, ou vous l’acheterez à l’aéroport, pour pouvoir utiliser votre smartphone sur place, en particulier si votre forfait ne vous permet pas un usage intensif à l’étranger. Souvenez-vous d’ailleurs qu’utiliser le GPS de son téléphone consomme beaucoup de data de votre forfait. Enfin, vous vous serez assurés du fonctionnement de votre carte bleue à l’étranger et vous aurez sur vous quelques espèces, par exemple pour commencer à payer le taxi qui vous amènera à votre hôtel depuis l’aéroport.

Pas magique, pays dépaysant, pays à la culture fascinante, la Chine est un voyage grandiose. Mettez donc toutes vos chances de votre côté en préparant minutieusement votre vol pour voyager l’esprit léger.

L’exploration de la Chine se fait à travers ses lieux incontournables. Plus touristiques que d’autres, ces sites vous offrent une plongée totale dans la culture locale. Vous ouvrez les yeux sur des villes et des paysages incroyables. Ce sont ces lieux incontournables qui vont marquer votre séjour en terre chinoise, alors ne passez pas à côté !

Les villes incontournables de la Chine

Un voyage en Chine ne serait pas complet sans un passage par Shanghaï. Ville culturelle impressionnante et intéressante, elle offre une plongée dans la tradition et la modernité du pays. De jour comme de nuit, la ville est en mouvement. Pour observer son manège incessant, vous pouvez monter dans l’un de ses buildings. La nuit, le spectacle est encore plus magique, avec toutes ses lumières.

Pékin, capitale de la Chine, est souvent oubliée au profit de Shanghaï. Pourtant, elle a beaucoup de charme, elle aussi. Elle possède notamment un patrimoine historique qui vaut le coup d’œil : Palais d’Eté, la Cité Interdite… Pour adopter le rythme de la ville, une simple promenade dans ses rues suffit.

Les monuments à voir en Chine

Lorsque l’on pense à la Chine, on visualise immédiatement sa Grande Muraille. Longue de 20 000 kilomètres, elle serpente au milieu des reliefs. Certaines parties ne sont pas en état, mais d’autres permettent encore de se balader en plein cœur de ce paysage. Autrefois, elle était un excellent moyen de tenir les envahisseurs éloignés. Aujourd’hui, les voyageurs s’en emparent pour partager un bout de son histoire.

Située en plein coeur de la ville de Xi’An, l’armée de soldats de terre cuite offre une vision impressionnante. Protégée par un toit, des milliers de guerriers s’étalent sous vos yeux ébahis. Ils ont été créés il y a 2 200 ans. En vous approchant autant que possible, vous vous rendez compte des détails de chaque sculpture.

Les reliefs remarquables en Chine

Les Gorges du Saut du Tigre sont l’un des plus beaux canyons du monde. Idéal pour une randonnée, il s’étend sur 16 kilomètres de long. En son centre, le fleuve Yangzi abreuve la nature environnante de ses eaux. Pour découvrir ce paysage, une balade depuis Quiaotou s’impose. Après quelques kilomètres, elle s’achève à Daju.

A plusieurs centaines de mètres d’altitude se trouve le mont Huang Shan. Recouvert de verdure et entouré par de la végétation, il offre un spectacle impressionnant. Si vous le pouvez, montez jusqu’à son sommet afin de profiter de ce spectacle. Là-haut, le temps semble suspendu. Il parvient à vous faire oublier le dynamisme des grandes villes chinoises.

Lorsque l’on parle de relief, on ne s’attend pas à une multitude de pics karstiques, se dressant en plein milieu de la verdure. C’est pourtant ce qui vous attend dans les parcs de Wulingyuan et Zhangjiajie, ils représentent un spectacle incroyable et impensable. Dans ce genre de lieu, il n’est pas nécessaire d’avoir de grands dons en photographie pour réussir à faire de jolies photos. Tout est beau !

Les rivières et fleuves inévitables en Chine

La rivière Li vous réserve une expérience exceptionnelle, entre poésie et mysticisme. Il faut dire qu’avec le brouillard, le jeu de couleurs du soleil et les pics karstiques, une atmosphère particulière se dégage de ce lieu. Pour en profiter pleinement, embarquez sur un bateau au coucher de soleil. N’oubliez pas votre appareil photo afin d’immortaliser ce moment !

Yangzi est la rivière la plus longue du pays. Elle mesure ainsi pas moins de 6 000 kilomètres de long. Par conséquent, elle est idéale pour faire une randonnée. A bord du bateau traditionnel, vous longez les côtes. Vous découvrez des flancs de montagne recouverts par les forêts. Vous croisez les embarcations de pêcheurs. Vous goûtez à un quotidien paisible.

En plein coeur de la vallée de Jiuzhaigou se trouvent des lacs. L’eau y est claire et limpide, entourée par des collines de verdure. Le décor est encore plus beau lorsque les couleurs orangées de l’automne arrivent. Mais à toutes les saisons, vous appréciez la beauté et la tranquillité du lieu.

Les palais à visiter absolument en Chine

Lorsque l’été arrivait, l’empereur allait se réfugier dans son palais d’été, dans les hauteurs de Pékin (Beijing). Aujourd’hui, ce sont les visiteurs qui profitent de sa vue et de sa fraîcheur. Vous appréciez à votre tour la beauté du lieu, la nature environnante et les couleurs du palais. Afin de connaître quelques anecdotes et l’histoire complète du lieu, il est préférable de faire une visite guidée.

Toujours à Pékin, vous trouvez la Cité Interdite. Palais des empereurs, elle est toujours utilisée par le gouvernement. Le lieu est donc très symbolique. Pour autant, il est possible d’en visiter une partie. Pendant un instant, vous vous rapprochez du lieu de pouvoir de la Chine. Chose encore plus fascinante, vous marchez au même endroit que des millions de personnes qui ont foulé le même sol des siècles plus tôt.

Vous avez fait le tour des lieux incontournables, il est maintenant temps de voir les autres activités à faire en Chine. Ce sont celles qui vont vous dévoiler une autre facette du pays. Lieux oubliés, paysages fascinants, villes charmantes… le programme s’annonce chargé !

Il serait dommage d’aller en Chine pour ne visiter que sa capitale. D’autant plus que les moyens de transport sont multiples : avion, train, bus, voiture… A cela, vous pouvez ajouter les transports en commun à l’intérieur de chaque agglomération. Ce sont autant de raisons qui vous incitent à explorer la Chine.

Louer une voiture en Chine

Pour plus de mobilité et de liberté, vous pouvez louer une voiture. Vous trouvez facilement des agences de location dans les aéroports et dans chaque ville. Pour être plus tranquille, vous avez aussi la possibilité de réserver votre véhicule à l’avance, sur internet. Cela vous permet de mieux choisir le modèle de votre voiture et d’anticiper les coûts de l’assurance.

Généralement, il faut compter entre 400 et 500 元 par jour pour la location. Il faut savoir que les prix comprennent le service d’un chauffeur privé. En effet, les permis internationaux n’étant pas acceptés en Chine, vous n’avez pas d’autre choix que de payer les services d’un chauffeur.

Si vous avez un visa de 3 mois, vous pouvez passer le permis chinois. Toutefois, cela suppose de connaître le code de la route national et d’attendre plusieurs jours avant de prendre la route.

Se déplacer en vélo en Chine

Le vélo est idéal pour vous déplacer dans les petites villes et en campagne. Certains font même le choix de visiter la Chine uniquement à deux roues. Ils partent alors pour une aventure de plusieurs semaines, voire plusieurs mois. De votre côté, vous pouvez louer votre vélo dans un magasin spécialisé.

Ce moyen de transport présente plusieurs avantages. Vous pouvez notamment visiter certains sites historiques, vous permettant de les parcourir plus rapidement. Contrairement à la voiture, il n’est pas nécessaire de payer une place de stationnement. Enfin, vous voyagez à votre rythme. Vous vous arrêtez lorsque vous en avez envie ; vous prenez le temps d’admirer les paysages.

Si vous optez pour cette solution, n’oubliez pas d’acheter une carte routière récente de Chine. Vos déplacements en seront facilités. Le mieux est de trouver un plan avec les adresses écrites en chinois et en anglais, afin de mieux vous orienter.

Choisir le bus pour la Chine

Le bus est une solution idéale pour remplacer le train lorsque vous ne pouvez pas prendre les rails. Les véhicules les plus anciens sont évidemment les moins confortables. Heureusement, la Chine renouvelle régulièrement son parc de bus. En choisissant bien, vous pouvez profiter d’un véhicule climatisé et confortable.

Il est important de réserver votre place à l’avance auprès des gares routières. Attention, si vous ne parlez pas un mot de chinois, cette étape peut se révéler compliquée. C’est pourquoi certains voyageurs préfèrent passer par un prestataire. Vous pouvez aussi vous munir d’une carte routière ou de votre guide de voyage afin de désigner du doigt la destination que vous souhaitez rejoindre. Parfois, le langage des signes est la meilleure façon de vous faire comprendre !

Pour avoir la certitude de profiter du meilleur confort, choisissez des bus « Gaokuai Daba ». Equipés de la climatisation et de sièges inclinables, ils sont les plus confortables. Si vous prévoyez un trajet de nuit ou de très longue distance, choisissez un bus « Wopuche » (bus-couchette).

Prendre le train en Chine

Comme en France, la Chine est équipée de trains classiques et de trains à grande vitesse. Les premiers sont moins chers. Ils proposent différentes classes : yingzuo (classe la plus basse : sièges en skaï ou en bois), ruanzuo (banquettes larges et confortables), yingwo (couchettes sur trois niveaux dans des compartiments pour 6 personnes) et ruanwo (couchettes sur deux niveaux dans des compartiments pour 4 personnes).

Le train à grande vitesse, fierté de la Chine, vous permet de parcourir de longues distances en seulement quelques heures. Par exemple, seulement 4h48 sont nécessaires pour faire Shanghaï-Pékin. Ils sont reconnaissables grâce à leur numéro commençant par un -G.

Il est possible de réserver votre place depuis internet ou dans la gare ferroviaire. Tout comme le bus, la réservation se heurte à la barrière de la langue. Afin d’éviter les erreurs, il est préférable de faire appel à un professionnel du tourisme. Vous pouvez aussi vous faire aider par un employé de votre hôtel.

Optez pour l’avion en Chine

Pendant votre voyage en Chine, vous avez la possibilité d’utiliser l’avion. Plusieurs compagnies aériennes proposent des vols domestiques : Air China, China Eastern Airlines… Les équipages sont bilingues. Vous pouvez ainsi échanger avec eux en chinois ou en anglais, selon vos connaissances linguistiques.

Depuis la France, il est aisé de réserver votre vol par internet. En général, les sites des compagnies sont au moins traduits en anglais. Cela vous permet de comprendre davantage les horaires et les destinations. N’oubliez pas d’ouvrir une deuxième fenêtre dans votre navigateur pour convertir les tarifs en euros.

La Chine a de nombreux trésors à vous dévoiler. Vous en découvrez quelques uns durant les trajets, en rencontrant des Chinois respectueux, en observant le paysage par la fenêtre et en partageant des moments de vie uniques. Ce sont des avant-goûts du reste de votre voyage en Chine.