Vivre en Chine

Vivre en Chine

La vie d’expatrié est souvent riche en découvertes. Il faut dire que pour découvrir un nouveau pays, il n’y a pas mieux. En y passant plusieurs semaines, vous avez le temps de voyager dans ses villes, de rencontrer des locaux, de goûter à la culture nationale, de comprendre les rouages de la société. Trois ou quatre mois suffisent pour explorer convenablement la Chine. Alors, vous êtes prêt à vous lancer ?

Quelles sont les formalités administratives pour vivre en Chine ?

Depuis juillet 2017, une nouvelle procédure de visa permet aux Français de travailler en Chine. Chaque titulaire est classé selon trois catégories (A, B et C). Cela dépend du salaire annuel que vous percevrez en Chine, le niveau d’études, le expérience professionnelle, la durée du contrat, le niveau de maîtrise du chinois, l’âge et bien d’autres encore.

Une fois sur place, vous êtes dans l’obligation de vous enregistrer auprès de votre commissariat de quartier. Cette étape doit être effectuée dans les 24 heures qui suivent votre arrivée en Chine. Si cela n’est pas fait, vous encourrez une amende de 500 RMB par jour et une détention entre 5 et 15 jours. Alors, n’oubliez pas de vous rendre auprès du service de la sécurité publique qui gère votre quartier. Cette démarche peut être effectuée par vous-même ou par votre hôte, grâce à une copie de votre passeport et de votre visa. Des copies de votre bail et de votre document d’enregistrement de l’hébergeur sont également nécessaires.

Comment trouver un logement en Chine ?

Il est souvent difficile de trouver un logement en Chine, alors que vous vivez à plusieurs milliers de kilomètres. Heureusement, il existe certaines solutions très simples. La première est de faire appel à un proche. Si vous avez la chance de connaître une personne vivant en Chine, vous pouvez lui demander de vous héberger quelques jours ou de visiter des hébergements pour vous.

Des agences immobilières implantées dans le pays peuvent également vous aider. Vous en trouvez quelques unes sur le site du consulat de France en Chine. Si vous avez le temps, consultez les forums et les groupes d’expatriés sur les réseaux sociaux. Des annonces de location y sont régulièrement publiées.

En général, les baux sont rédigés en chinois. Alors, pour éviter les problèmes, il est préférable de faire appel à une personne maîtrisant parfaitement la langue. Cela peut être un de vos proches, un traducteur ou même, un conseiller du consulat de France.

Quel est le niveau de vie en Chine ?

Selon une étude du cabinet Mercer, datant de 2014, Shanghaï et Pékin font partie des 20 villes les plus chères du monde. Pour cette analyse, les experts se sont appuyés sur le coût du logement, du transport, de la nourriture, des vêtements et des loisirs.

En regardant les coûts plus en détail, on constate que des paires de basket d’une grande marque coûte 75 € en Chine, au lieu de 83 € en France. Un léger écart se fait également sentir au niveau des vêtements. Pour un même modèle, on peut ainsi compter 5 € de différence.

Du côté du transport, les tickets de bus sont généralement moins chers en Chine. Il faut compter 0,25 € contre 1,60 € en moyenne, en France. Les taxis sont également plus abordables dans cette partie de l’Asie. Quand en France, vous devez débourser environ 1,80 € le kilomètre, vous ne payez que 0,29 € le kilomètre en Chine.

Qu’en est-il de la santé en Chine ?

Lorsque vous partez vivre en Chine, vous n’êtes plus protégé par l’assurance maladie française. Les coûts de santé sont ainsi élevés lorsque vous devez vous faire soigner. C’est d’autant plus le cas que les expatriés se tournent généralement vers des hôpitaux et cliniques privés. Dans ces établissements, l’anglais est plus courant, ce qui facilite le dialogue entre les médecins et les patients. La santé est également coûteuse en Chine, en raison des prix des médicaments occidentaux. Le transport et les droits de douane font augmenter la facture.

Depuis 2012, tout salarié étranger est inscrit à la sécurité sociale chinoise. Toutefois, cela peut être intéressant de souscrire une complémentaire santé. Elle vous permet de compléter les remboursements proposés par la sécurité sociale. Vous êtes alors davantage couvert, en cas de problème de santé. Cela peut être une excellente solution pour n’avoir rien à débourser.

Quelles sont les règles de fiscalités en Chine ?

Suite un accord datant de 1985, la France et la Chine pratiquent la non double imposition. C’est-à-dire que tout contribuable ne paye ses impôts qu’une seule fois, dans le pays où il exerce son métier. Il faut noter qu’en Chine, le prélèvement des impôts est réalisé à la source par l’employeur.

Le taux d’imposition est calculé selon des tranches de revenus imposés. Afin de convenir aux ménages les plus modestes, le taux peut aller de 5 à 45 %. Il faut compter environ 20 % d’imposition pour un revenu de 5 000 RMB par mois. Toutefois, les conditions d’imposition des expatriés ne sont pas similaires à celle des locaux. Contactez le consulat de France en Chine pour en savoir plus.

Si vous avez toujours rêvé de vivre en Chine, c’est le moment de vous lancer ! Vous pouvez choisir de tout plaquer pour découvrir un nouveau mode de vie et une culture. On vous l’assure : cette expérience va changer votre regard sur votre vie.

Vous pouvez également aimer

Laisser un commentaire