Comment aller en Chine pas cher

Comment aller en Chine pas cher ?

La Chine continue de faire rêver de nombreux voyageurs. Ce grand pays a tout ce qu’il faut pour en faire une destination de premier choix. Outre ses cultures millénaires et ses beaux paysages à couper le souffle, cette contrée attire surtout par son dynamisme. Paradoxalement, cette nation est dirigée par l’un des derniers gouvernements communistes du monde. Toutes ces raisons pourront vous pousser à faire un petit tour au pays de Mao Tsé Tong. La question est comment vous allez vous y rendre ?

Aller en chine en avion de ligne classique

S’il vous faut juste vous rendre le plus rapidement possible sur le territoire chinois, alors l’avion serait le mieux pour vous. Il vous faudra patienter dans le cockpit pendant une dizaine d’heures. Pour être précis, le vol le plus rapide durera 9 h 34. La distance qui sépare la France et la Chine est estimée à 7 855 km si l’avion emprunte une ligne aérienne. Pratiquement, tous les grands aéroports européens mènent en Chine. Ceci dit, ce pays continent s’étend sur plusieurs fuseaux horaires. Étant donné que son territoire est grand comme 17 fois la France, plusieurs aéroports locaux ont également la capacité de recevoir les gros porteurs venant de l’Europe de l’Ouest. Pour relier Paris à Beijing par exemple, il faut 10 h 50. Pour rejoindre Hong Kong, une île chinoise qui se trouve à l’est du plateau, l’avion volera pendant 12 heures. Dans tous les cas, le meilleur moment pour partir vers cette destination exotique serait l’automne ou le printemps. Pendant ces saisons, la température est clémente et la nature est en plein épanouissement. Retenez toutefois que le billet d’avion sera deux fois plus cher autour du mois d’octobre où les touristes se bousculent. Si vous profitez de vos vacances d’été pour partir, sachez que le climat sera humide entre mai et août. Cependant, les places à bord des avions sont plus abordables.

Prendre place à bord d’un train transcontinental

Il est tout à fait possible de se rendre en Chine sans jamais prendre l’avion. Vous pourrez le voir sur Internet, de nombreux globe trotteurs ont déjà fait le trajet. Le périple dure en moyenne 7 jours. Retenez tout de même qu’il y a plus de 10 800 km entre Paris et Pékin. Il existe plusieurs itinéraires possibles. Cependant, une place à bord du transsibérien reste le plus simple. Vous restez dans le même train pendant tout le voyage. Il s’agit d’une ligne ferroviaire qui relie plusieurs villes depuis la capitale française jusqu’à Pékin. Pendant les deux premiers jours de votre voyage, vous serez encore en Europe. Vous partirez de la Ville lumière en direction de Moscou pour ensuite relier Varsovie. Le dépaysement commencera réellement au troisième jour ou les wagons sillonnent d’interminables plaines sibériennes. Si vous n’êtes pas fans de neige et d’environnement typiquement sibérien, vous pouvez prendre la direction d’Istanbul au départ de Paris. Une fois arrivé sur le sol turc, vous devez quitter le train pour prendre place à bord d’un ferry qui vous emmène à Téhéran, en Iran. Profitez pleinement de cette aventure au moyen orient. De la capitale iranienne, vous traverserez le plateau mongolien pour ensuite finir le trajet à Shanghai.

Voyager par la mer jusqu’à l’autre bout du monde

La Chine dispose d’un grand nombre de ports ouverts pour les navires internationaux. Il est possible de faire le trajet à bord de navire de croisière. Il sera également envisageable de prendre place sur un cargo. Plusieurs compagnies maritimes proposent des cabines pour les invités. Ces derniers auront l’occasion de prendre le diner avec un authentique capitaine d’un grand bateau. Ce sera aussi une occasion de faire connaissance avec l’équipage. Généralement, les officiers sont européens tandis que les matelots sont asiatiques. Ce melting-pot devient très intéressant au bout de quelques jours en haute mer. Le bain de langue sera total vu que l’anglais sera la langue du bord. De temps à autre, l’espéranto est parlé par ceux qui la connaissent encore. Le bateau fera escale en Italie, à Malte avant de passer par le Canal de Suez en Égypte. Vous aurez ensuite l’occasion de découvrir le port de Kelang en Malaisie avant d’atteindre Hong Kong. Sur les navires de croisière classique, la convivialité sera également au rendez-vous. Les activités seront tellement nombreuses et variées que le trajet se fera sans que vous prêtiez trop attention à la mer. Par ailleurs, les escales seront nombreuses. Dans tous les cas, sachez que le voyage en bateau coutera nettement plus que l’avion ou le train. Le tarif moyen est de 5 à 10 fois plus élevé.

En conclusion, tous les chemins mènent en Chine. Qu’ils soient aériens, maritimes ou par voie terrestre. À ce titre, il vous sera possible de conduire votre voiture de tous les jours jusqu’au pays des Pandas géants et du kung-fu. Tout peut être envisagé, même le stop. Vous souvenez-vous de l’émission Pékin Express ?

Vous pouvez également aimer

Laisser un commentaire