Où et quand partir en Chine ?

Voyager en Chine, c’est partir à la découverte d’un vaste pays où se croisent les civilisations, les populations, les cuisines et les histoires. Pour mieux profiter du séjour sans avoir à en payer les prix forts, rien de mieux qu’organiser son voyage bien à l’avance. Quelques astuces permettent d’économiser sur le coût total du voyage tout en appréciant toutes les merveilles que la Chine a à offrir.

Prendre l’avion pour voyager moins cher en Chine

Pour se rendre en Chine, l’avion est le moyen le plus rapide, le plus courant et certainement le plus économique. Un billet aller-retour coûte environ entre 700 € et 1000 €. Il est possible de trouver des billets moins chers en choisissant la période de vacances. En effet, les intersaisons permettent de profiter de réduction sur les prix avec possibilité de trouver un vol à moins de 600 €. De même pour les circuits, qui sont plus abordables pour découvrir la Chine, sont accessibles à moins de 1 300 € et 1 500 €.
Il convient aussi de choisir la bonne période pour acheter le billet et choisir les circuits. Évitez autant que la fête nationale (en octobre) et le Nouvel An chinois (en février). Les périodes de fêtes sont également à éviter, comme la semaine de mai, d’octobre et de février. La meilleure saison pour partir en Chine est de mars à avril et de septembre à avril. En dehors de ces périodes, les vols, les hébergements et les transports sont à des tarifs relativement élevés, car elles correspondent à la haute saison.

Choisir la bonne saison pour partir moins cher en Chine

Si les périodes définissent les prix des séjours en Chine, les saisons sont toutes intéressantes. Les conditions météorologiques et la diversité des paysages permettent à chaque voyageur de passer des vacances en Chine à tout moment de l’année. Alors que le nord-est affiche des températures variant de – 9 °C à 32 °C, le sud est caractérisé par un climat de 11 °C à 34 °C. L’extrême nord-ouest présente des températures de – 21 °C à 29 °C tandis que l’ouest offre une température moyenne de 2 °C à 33 °C.
Choisissez ainsi votre destination selon l’activité que vous souhaitez pratiquer. Choisir la saison idéale consiste à choisir le bon endroit au bon moment pour éviter le grand froid ou les fortes chaleurs. Visitez par exemple Pékin et Shanghai pendant l’intersaison et partez pour Hong-Kong et Guangzhou pendant l’hiver. L’été est la période adaptée pour se rendre au Tibet ou en Mongolie tandis que le Yunnan présente un temps favorable toute l’année.

Parmi les préparatifs importants d’un voyage en Chine figure le budget dédié aux activités et aux loisirs. La solution la moins chère pour profiter d’un maximum d’activités et de découvertes à moindres coûts reste les circuits. Ceux-ci proposent des itinéraires, souvent les incontournables du pays, à des tarifs intéressants. Vous êtes ainsi certain de ne manquer aucun des lieux mythiques et importants lors du voyage. Vous aurez l’occasion de visiter la Grande Muraille, Pékin, Shanghai, Xi’An ou encore Tian An Men.

Les opérateurs organisent aussi parfois des circuits hors des sentiers battus, qui vous permettront de découvrir la Chine autrement, sous un autre angle. Vous partirez à la rencontre des villageois, à la découverte de spectacle traditionnel ou à la visite de lieu paradisiaque insoupçonné dont regorge la Chine. Les formules comptent généralement une dizaine de jours pour offrir des itinéraires intéressants et riches en activités diverses. Sachez néanmoins que les saisons peuvent influer largement sur le tarif des formules de circuits. Ainsi, le prix moyen d’un circuit s’échelonne entre 1 300 € et 1 800 € selon la période. La meilleure façon de profiter d’un bon rapport qualité-prix est de réserver le circuit bien à l’avance, en dehors de la haute saison. En intersaisons, les offres de dernière minute peuvent se révéler économiques.

Bien préparer ses papiers pour un voyage sans problème

Passer un excellent séjour en Chine passe par la préparation de tous les documents nécessaires. Un ressortissant français doit demander un visa pour un séjour inférieur à 90 jours, sauf pour Macao et Hong Kong. Cette formalité relève du service de visa auprès de l’ambassade de Chine en France. Le visa touristique, valable pendant 30 jours, coûte 71 € pour une entrée, 86 € en double et 101 € à 136 € pour des entrées multiples. Il est possible de demander un visa express moyennant une somme de 115 €. Si vous envisagez de visiter le Tibet, pensez à demander l’autorisation spéciale, car le visa ne suffit pas pour y donner l’accès.

La Chine attend les visiteurs, les plus téméraires aux plus curieux. L’Empire du Milieu réserve à chacun de belles surprises, à condition de bien préparer son séjour. Parmi les préparatifs figurent le choix des dates, des destinations et des commodités. Ces informations ont permis d’organiser son voyage et de faire des économies sur ses vacances.

Traditions en Chine

Traditions en Chine

La Chine est un vaste pays, tant au niveau de sa superficie que de sa culture. Des paysages naturels diversifiés, des croyances religieuses multiples et des influences culinaires variées constituent l’identité de l’empire du Milieu. Cette rencontre et cette cohabitation de plusieurs civilisations donnent aux traditions chinoises leurs particularités. Connaître ces spécificités permet de mieux préparer son séjour en Chine. Ce petit guide vous informe sur la cuisine, les religions et quelques règles de savoir-vivre pour passer d’excellents moments dans ce pays d’Asie de l’est.

Les traditions culinaires en Chine

La gastronomie chinoise est connue dans le monde entier. Et pour cause, ces traditions culinaires sont spécifiques et se démarquent par leur grande diversité. Les plats chinois se présentent sous différentes formes, des raviolis à l’eau aux recettes épicées, sans oublier les cuissons à la vapeur. Du Sichuan à Yunnan, de Pékin à Shanghai, chaque coin de la Chine propose des plats particuliers.

Pékin s’est avant tout distingué pour ses hutongs, ces ruelles réputées pour les découvertes culinaires qu’on y trouve. Ces lieux sont mythiques pour déguster les saveurs du pays. La Chine est célèbre pour ses nombreuses préparations traditionnelles comme les perles de coco, les raviolis vapeur ou encore les nouilles sautées. Parmi les autres spécialités culinaires à découvrir figurent aussi le Won Ton (soupe aux raviolis), le canard laqué, le dim sum (petites bouchées cuites à la vapeur, friture ou au four), ainsi que le porc sauce aigre-douce. Profitez également de vos vacances en Chine pour savourer le riz cantonais, le Mapo Tofu, la crêpe chinoise ou encore le bœuf mariné aux épices.

Les traditions religieuses en Chine

La Chine témoigne d’une grande tolérance quant aux préceptes religieux. En effet, ce pays abrite une population qui croit et applique différentes philosophies et croyances simultanément.

Les trois grandes religions en Chine sont notamment le bouddhisme, le confucianisme et le taoïsme. Le Bouddhisme est une philosophie basée sur les 4 Nobles Vérités et 3 principes fondamentaux. Le Confucianisme préconise des valeurs principales où le sens de l’humain, la piété et la famille sont régis par des codes précis. Le Taoïsme revêt un caractère mystique où l’essence de la vie consiste à chercher la Voie où les taoïstes sont en quête du Dao et le non-agir.

Le symbole fondamental du pays reste le principe de Yin et de Yang, représentant l’univers et son ambivalence. D’autres croyances et superstitions sont également dynamiques dans le pays, comme l’animisme et d’autres rituels.

Les règles de savoir-vivre en Chine

Il est des règles de savoir-vivre à respecter si on veut vivre de belles vacances en Chine et en repartir avec les meilleurs souvenirs. Ces conseils pratiques s’adressent à tous les voyageurs pour passer de bons moments dans ce pays particulier, tant au niveau de ses traditions que de ses manières.

Apprendre quelques mots chinois est recommandé pour pouvoir discuter agréablement avec les Chinois. Ces derniers sont réputés curieux et n’hésiteront pas à vous poser quelques questions.

Cordiaux et amicaux, les Chinois vous inviteront chez eux et vous devez être ponctuel. En effet la ponctualité est importante dans le pays et un retard signifie un manque de considération ou de respect. N’arrivez pas les mains vides, mais évitez d’apporter des montres, des fleurs, du savon et des couteaux. Bien que vous trouviez le repas délicieux, évitez de manger du riz à la fin du repas, sinon votre hôte comprendra que vous avez encore faim et qu’il ne vous a pas assez nourri.

Fumeur, sachez qu’il est interdit de fumer dans tous les lieux publics en Chine. Néanmoins, vous reconnaîtrez que cette règle est peu respectée, mais restez vigilant. Sont donc zones non fumeur les salles d’attente, les bars, les hôtels, les restaurants, les aéroports et les gares

Lorsque vous passez un moment convivial avec les Chinois, vous serez certainement amené à trinquer avec eux. Le « ganbei » signifie « cul sec » et vous devez boire votre verre d’un trait, après que les hôtes aient fait un toast.

N’aimant pas le conflit et refusant de dire « non », les Chinois préfèrent manifester leur avis par des comportements ou des gestes assez expressifs. Pour comprendre un « non », il faut remarquer le rictus « c’est difficile » ou la grimace révélatrice qui vous mettra la puce à l’oreille.

La Chine, par sa grande diversité, en étonne plus d’un. Elle invite au voyage culinaire à travers ces traditions, à un pèlerinage spirituel avec ces croyances et philosophies et à une découverte importante avec ses particularités en société. D’autres traits culturels manifestent également la beauté de l’empire du Milieu, comme les arts martiaux, la calligraphie, le jardin chinois ou encore les jeux de société. Ces informations de base vous permettront de partir en Chine en toute sérénité. Une fois sur place, vous apprendrez d’autres traditions et qui ponctueront votre séjour d’exotisme et de dépaysement.

Quand aller en Chine

Voyager en Chine, c’est partir à la découverte d’un vaste pays où se croisent les civilisations, les populations, les cuisines et les histoires. Pour mieux profiter du séjour sans avoir à en payer les prix forts, rien de mieux qu’organiser son voyage bien à l’avance. Quelques astuces permettent d’économiser sur le coût total du voyage tout en appréciant toutes les merveilles que la Chine a à offrir.

Prendre l’avion pour voyager moins cher en Chine

Pour se rendre en Chine, l’avion est le moyen le plus rapide, le plus courant et certainement le plus économique. Un billet aller-retour coûte environ entre 700 € et 1000 €. Il est possible de trouver des billets moins chers en choisissant la période de vacances. En effet, les intersaisons permettent de profiter de réduction sur les prix avec possibilité de trouver un vol à moins de 600 €. De même pour les circuits, qui sont plus abordables pour découvrir la Chine, sont accessibles à moins de 1 300 € et 1 500 €.

Il convient aussi de choisir la bonne période pour acheter le billet et choisir les circuits. Évitez autant que la fête nationale (en octobre) et le Nouvel An chinois (en février). Les périodes de fêtes sont également à éviter, comme la semaine de mai, d’octobre et de février. La meilleure saison pour partir en Chine est de mars à avril et de septembre à avril. En dehors de ces périodes, les vols, les hébergements et les transports sont à des tarifs relativement élevés, car elles correspondent à la haute saison.

Choisir la bonne saison pour partir moins cher en Chine

Si les périodes définissent les prix des séjours en Chine, les saisons sont toutes intéressantes. Les conditions météorologiques et la diversité des paysages permettent à chaque voyageur de passer des vacances en Chine à tout moment de l’année. Alors que le nord-est affiche des températures variant de – 9 °C à 32 °C, le sud est caractérisé par un climat de 11 °C à 34 °C. L’extrême nord-ouest présente des températures de – 21 °C à 29 °C tandis que l’ouest offre une température moyenne de 2 °C à 33 °C.

Choisissez ainsi votre destination selon l’activité que vous souhaitez pratiquer. Choisir la saison idéale consiste à choisir le bon endroit au bon moment pour éviter le grand froid ou les fortes chaleurs. Visitez par exemple Pékin et Shanghai pendant l’intersaison et partez pour Hong-Kong et Guangzhou pendant l’hiver. L’été est la période adaptée pour se rendre au Tibet ou en Mongolie tandis que le Yunnan présente un temps favorable toute l’année.

Opter pour les circuits pour économiser sur son séjour en Chine

Parmi les préparatifs importants d’un voyage en Chine figure le budget dédié aux activités et aux loisirs. La solution la moins chère pour profiter d’un maximum d’activités et de découvertes à moindres coûts reste les circuits. Ceux-ci proposent des itinéraires, souvent les incontournables du pays, à des tarifs intéressants. Vous êtes ainsi certain de ne manquer aucun des lieux mythiques et importants lors du voyage. Vous aurez l’occasion de visiter la Grande Muraille, Pékin, Shanghai, Xi’An ou encore Tian An Men.

Les opérateurs organisent aussi parfois des circuits hors des sentiers battus, qui vous permettront de découvrir la Chine autrement, sous un autre angle. Vous partirez à la rencontre des villageois, à la découverte de spectacle traditionnel ou à la visite de lieu paradisiaque insoupçonné dont regorge la Chine. Les formules comptent généralement une dizaine de jours pour offrir des itinéraires intéressants et riches en activités diverses. Sachez néanmoins que les saisons peuvent influer largement sur le tarif des formules de circuits. Ainsi, le prix moyen d’un circuit s’échelonne entre 1 300 € et 1 800 € selon la période. La meilleure façon de profiter d’un bon rapport qualité-prix est de réserver le circuit bien à l’avance, en dehors de la haute saison. En intersaisons, les offres de dernière minute peuvent se révéler économiques.

Bien préparer ses papiers pour un séjour sans incident

Passer un excellent séjour en Chine passe par la préparation de tous les documents nécessaires. Un ressortissant français doit demander un visa pour un séjour inférieur à 90 jours, sauf pour Macao et Hong Kong. Cette formalité relève du service de visa auprès de l’ambassade de Chine en France. Le visa touristique, valable pendant 30 jours, coûte 71 € pour une entrée, 86 € en double et 101 € à 136 € pour des entrées multiples. Il est possible de demander un visa express moyennant une somme de 115 €. Si vous envisagez de visiter le Tibet, pensez à demander l’autorisation spéciale, car le visa ne suffit pas pour y donner l’accès.

La Chine attend les visiteurs, les plus téméraires aux plus curieux. L’Empire du Milieu réserve à chacun de belles surprises, à condition de bien préparer son séjour. Parmi les préparatifs figurent le choix des dates, des destinations et des commodités. Ces informations ont permis d’organiser son voyage et de faire des économies sur ses vacances.

Visa pour la Chine

Visa pour la Chine (en étant français)

Vous prévoyez prochainement de partir pour la Chine ? Vous êtes en train de vous informer sur les formalités pour pouvoir visiter ou résider dans ce grand pays d’extrême orient. Alors, les quelques paragraphes qui suivent pourraient apporter quelques éléments de réponse à vos nombreuses questions. Autorisation d’entrer sur le territoire chinois, voici le mode d’emploi.

Le visa est obligatoire pour tout le monde

La Chine est intransigeante en matière d’immigration. Ce grand pays exige un visa pour toute personne étrangère qui entre dans son territoire, quelle que soit la raison de la venue. Toutes les nationalités doivent également se soumettre à cette règle, même ses propres ressortissants. C’est une particularité chinoise. Ce vaste état communiste qui applique un libéralisme économique est l’un des rares pays au monde à exiger des visas pour ses citoyens partis à l’étranger. La validité du document débute le jour de sa délivrance. Sa durée varie selon le type, mais le détenteur du visa dispose généralement entre 3 mois et un an pour présenter le papier. Il est possible de demander une prolongation si jamais votre séjour doit encore durer un peu plus de temps que prévu. Si tel est votre cas, vous devez vous rapprocher du bureau local de la sécurité publique. La demande d’extension doit être faite dans les 7 jours qui précèdent l’expiration de votre visa chinois. Cette requête doit normalement être déposée à titre individuel, même si vous voyagez en groupe ou en famille. Comprenez que le pays a le plein pouvoir en ce qui concerne l’acceptation ou le refus d’une prolongation.

Les documents à fournir au consulat ou l’ambassade

Comme partout ailleurs, le visa pour la chine est délivré par l’ambassade ou le consul honoraire du pays. Ces représentants exigent un certain nombre de documents. Tout dossier incomplet pourrait entraîner le refus pur et simple de la demande. Pour vous faciliter la tâche, pensez à recourir aux services d’un professionnel pour s’occuper des démarches administratives à votre place. En effet, c’est totalement possible de confier la demande à une agence spécialisée. Dans tous les cas, vous devez constituer un dossier dans lequel se trouve votre passeport. La Chine exige à ce que ce document soit encore valide 6 mois après le retour en France. Puis, deux feuilles vierges doivent aussi être disponibles dans ce passeport. Un formulaire de demande de visa est à joindre au dossier. Ce document peut être téléchargé en ligne, de préférence sur un site officiel. Il sera à remplir correctement avant sa restitution sous format papier. Une photo d’identité sera à coller à ce formulaire. Elle doit être récente et respecter le format 4,5 x 3,5 cm. Une photocopie du billet d’avion aller-retour doit également être jointe. Le consulat exige aussi une copie de la page informations sur votre passeport. D’autres documents sont à fournir selon le type de visa demandé.

Les différents visas délivrés par la Chine

4 grandes classes de visa pourront être demandées selon le motif de la venue sur le territoire chinois. Ces autorisations ont leurs particularités respectives. En chine, le visa peut être diplomatique, de courtoisie, de service ou ordinaire. La nomenclature dépendra de la raison qui vous emmène en Chine. Sachez tout de même que le visa ordinaire reste le plus commun. Ce document lui-même se décline en huit catégories parmi lesquelles vous trouvez le visa touristique, le visa de travail, celui des études ou des affaires. Si vous venez pour le tourisme, la preuve de la réservation à l’hôtel vous sera exigée. Le pays vous demande également de souscrire à une assurance internationale qui inclut les soins médicaux ainsi que le rapatriement. Vous devez également justifier avec un relevé de compte à l’appui que vous disposez d’un revenu les trois mois qui précèdent votre escapade chinoise. Pour les étudiants, un certificat de scolarité doit être fourni. Si vous rendez visite à un proche ou à des amis sur place, vous devriez présenter une lettre d’invitation en bonne et due forme.

Quelques éléments à retenir

Depuis 2013, le transit dans certaines villes chinoises est exempté de visa. Ainsi, si vous ne faites que passer quelques heures à Shanghai ou à Pékin, le passeport et les autres documents concernant votre voyage devront suffire. Certains cas particuliers existent. Pour les journalistes par exemple, un visa spécifique est à leur disposition. Le document inclut le maximum d’information sur le reporter qui vient momentanément travailler sur le territoire chinois. Il y aura notamment son CV ainsi que la lettre de recommandation de son employeur. Quel que soit le type de visa, le moment idéal pour en faire la demande sera dans les deux semaines avant le départ. Le document n’est pas gratuit. Il faudra également prévoir dans le budget le frais de l’agence qui s’en chargera pour vous. Allez, bon voyage en Chine !